Club de la Presse Nord-Pas de Calais



  • La France de Raphaël Glucksmann ?
    Ouverte et cosmopolite !

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Avec son dernier livre « Notre France, Dire et aimer ce que nous sommes » (1), le documentariste et essayiste Raphaël Glucksmann remet en lumière les pans de notre histoire que la tendance au repli voudrait faire oublier : humanisme, ouverture, cosmopolitisme. Il était l’invité du « Mardi de l’info » organisé par le Club de la presse à l’Espace Inkermann-Châtillon, à Lille, le 31 janvier, dans la continuité d’un précédent « Mardi de l’info » consacré aux intellectuels.

  • Dunkerque Port : trafic en hausse malgré la conjoncture

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Depuis maintenant plusieurs années, Dunkerque-Port choisit le Club de la presse Nord – Pas de Calais pour sa conférence de presse annuelle. L’édition 2017 s’est tenue le 12 janvier devant une soixantaine de journalistes. François Soulet de Brugière, président du conseil de surveillance de Dunkerque-Port et Stéphane Raison, président du directoire de Dunkerque-Port ont transmis la « bonne parole dunkerquoise » devant des médias de toute la France, mais aussi de Belgique et du Royaume-Uni, dressant le bilan d’une année 2016 très riche et annonçant les projets à venir pour une année 2017 qui s’annonce « très intéressante », compte tenu de tous les développements futurs.

  • Voix du Nord : Le plan social officialisé

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    La rumeur d’un plan social à la Voix du Nord avait fuité la semaine passée. Le comité d’entreprise extraordinaire, réuni mardi 10 janvier, a entériné le projet, confirmant la mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) supprimant 178 emplois sur les 730 que compte le journal. 55 journalistes sur les 340 que compte la rédaction sont concernés. Si la direction a « bon espoir d’éviter les licenciements », en favorisant les départs volontaires, les syndicats s’opposent « radicalement » à ce projet.

  • Comment savoir si une photo est truquée ou non ?

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Face à la surabondance d’images sur les réseaux, l’internaute doit faire preuve de prudence et toujours s’interroger sur l’origine des informations qu’il peut trouver. Rien de plus facile que de truquer une photo. Toutes les illusions sont possibles avec des logiciels de retouche comme Photoshop (payant) ou Gimp (gratuit). Le Club de la presse Nord-Pas de Calais organisait le 22 novembre un atelier consacré à l’authenticité des photos sur le web, en présence de Nicolas Fournier, référent numérique de l’ADEP (Association pour le Développement de l’Education Permanente). Parmi le public, plusieurs étudiants en journalisme étaient présents. La vérification de l’info fera partie du socle de leur futur métier.

  • Les relations presse à l’heure des réseaux sociaux

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Le 19 octobre, le Club organisait, en partenariat avec Humanis et l’association Place de la Com, une table ronde sur la gestion et le développement des relations presse à l’ère du web 2.0 et des réseaux sociaux. Face à une offre de service et de fonctionnalités pléthorique, l’enjeu pour les communicants est d’identifier les bons outils et les bonnes pratiques quand, de leur côté, plus de 91 % des journalistes utilisent les réseaux sociaux pour leur travail (étude Cision sept 2015).

    La chaîne Wéo est revenue sur cette rencontre en invitant les intervenants, adhérents du Club de la presse, dans son émission Cas de Com.

  • Education aux médias : une nécessité pour décrypter le vrai du faux

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Pas toujours facile de parler «  lorsqu’on exerce une profession détesté ou décriée par tous ». Une profession qui souffre également de méconnaissance ! Le contexte d’après attentats a certainement donné un nouvel élan à ce travail de « décomposition » de l’information. Parler aux jeunes de la liberté d’expression ou encore de la liberté de la presse : un travail parfois difficile. Pour Valérie Rohart, ancienne grand-reporter à RFI et fondatrice du groupe « Volontaires pour la liberté d’expression », il est « nécessaire de ramener certains concepts au niveau des élèves.

  • Le Canard Enchaîné immuable

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    A l’occasion de la sortie du livre « Le Canard Enchaîné - 100 ans. Un siècle d’articles et de dessins » (éd. Seuil), le Club de la presse recevait, en partenariat avec le Furet du Nord et l’ESJ, la journaliste Dominique Simonnot et le dessinateur de presse Jean-Michel Delambre, tous deux collaborateurs au célèbre palmipède. Selon eux, le Canard est immuable : il ne changera jamais de maquette, ne sera jamais financé par la pub et n’aura jamais de site internet.

  • Babouse remercie le Club de la presse en dessin

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Babouse, lauréat du Grand Prix du dessin de presse 2016, a envoyé au Club ce dessin caricaturant la cérémonie qui s’est déroulée à la citadelle d’Arras le 29 novembre.

    « Ce prix m’a énormément fait plaisir, peut-être parce qu’en 20 ans de carrière c’est le premier que je reçois mais aussi parce qu’il vient de ma région et par un jury de journalistes. » explique celui qui croque l’info pour, entre-autre, Fluide Glacial, Liberté-Hebdo, Psykopat, l’Humanité Spirou, Mon Quotidien, Hara-Kiri, Amnesty International et Sciences et vie junior, etc.

  • Quatre journalistes (trois rédacteurs et un dessinateur de presse) distingués aux Grands Prix 2016

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Un palmarès resserré, mais un concentré de talents pour les lauréats des Grands Prix 2016 qui se sont démarqués par leur originalité et la qualité de leur travail. Les quatre publications primées sont en phase avec l’actualité et donnent un éclairage nouveau sur des thématiques récurrentes de l’année 2016 : situation et accueil des migrants, travailleurs détachés, mouvements sociaux.

  • Médialab de Roubaix : les jeunes à la découverte des médias

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    La seconde édition du Médialab « jeunes et nouveaux médias » se tiendra à la Condition publique à Roubaix samedi 5 novembre de midi à 19h. Lors de cette journée, les jeunes de la primaire à l’université, mais aussi leurs familles et les enseignants, pourront assister et participer à des ateliers animés par des journalistes et des professionnels des nouvelles technologies. Le but est de les sensibiliser aux contraintes de la création de l’information et de les initier aux pratiques et aux outils numériques. Partenaire de l’opération, le Club de la presse Nord – Pas de Calais animera deux ateliers.

  • Pourquoi adhérer au Club de la presse ?

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Le Club de la presse a changé sa façon de gérer les renouvellements d’adhésions qui se feront désormais à date fixe au mois de juin. Donc, si votre dernier paiement date de 2015, il est temps de renouveler votre adhésion (dont le tarif n’a pas changé).

    Pour le Club de la presse, chaque adhésion est importante pour mener à bien tous ses projets d’animation de la filière professionnelle et de sensibilisation aux médias grand public. Pour ses adhérents, le Club de la Presse a imaginé un service exclusif résumé en 12 raisons d’adhérer au Club. Pourquoi adhérer au Club de la presse Nord-Pas-de-Calais ?



 

 

 

La Vie du Club

Le Club de la presse recherche un stagiaire en communication


Le Club de la presse Nord – Pas de Calais recherche un étudiant dans le domaine de la communication pour un stage à temps plein

Missions :
- Assister le service communication du Club
- Participer à la mise à jour de l’annuaire
- Prendre part à l’organisation des conférences de presse et événements du Club (relations, presse, invitation, communiqué, dossier de presse et autre support de communication).