Club de la Presse Nord-Pas de Calais



  • Comment savoir si une photo est truquée ou non ?

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Face à la surabondance d’images sur les réseaux, l’internaute doit faire preuve de prudence et toujours s’interroger sur l’origine des informations qu’il peut trouver. Rien de plus facile que de truquer une photo. Toutes les illusions sont possibles avec des logiciels de retouche comme Photoshop (payant) ou Gimp (gratuit). Le Club de la presse Nord-Pas de Calais organisait le 22 novembre un atelier consacré à l’authenticité des photos sur le web, en présence de Nicolas Fournier, référent numérique de l’ADEP (Association pour le Développement de l’Education Permanente). Parmi le public, plusieurs étudiants en journalisme étaient présents. La vérification de l’info fera partie du socle de leur futur métier.

  • Les relations presse à l’heure des réseaux sociaux

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Le 19 octobre, le Club organisait, en partenariat avec Humanis et l’association Place de la Com, une table ronde sur la gestion et le développement des relations presse à l’ère du web 2.0 et des réseaux sociaux. Face à une offre de service et de fonctionnalités pléthorique, l’enjeu pour les communicants est d’identifier les bons outils et les bonnes pratiques quand, de leur côté, plus de 91 % des journalistes utilisent les réseaux sociaux pour leur travail (étude Cision sept 2015).

    La chaîne Wéo est revenue sur cette rencontre en invitant les intervenants, adhérents du Club de la presse, dans son émission Cas de Com.

  • Education aux médias : une nécessité pour décrypter le vrai du faux

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Pas toujours facile de parler «  lorsqu’on exerce une profession détesté ou décriée par tous ». Une profession qui souffre également de méconnaissance ! Le contexte d’après attentats a certainement donné un nouvel élan à ce travail de « décomposition » de l’information. Parler aux jeunes de la liberté d’expression ou encore de la liberté de la presse : un travail parfois difficile. Pour Valérie Rohart, ancienne grand-reporter à RFI et fondatrice du groupe « Volontaires pour la liberté d’expression », il est « nécessaire de ramener certains concepts au niveau des élèves.

  • Médialab de Roubaix : les jeunes à la découverte des médias

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    La seconde édition du Médialab « jeunes et nouveaux médias » se tiendra à la Condition publique à Roubaix samedi 5 novembre de midi à 19h. Lors de cette journée, les jeunes de la primaire à l’université, mais aussi leurs familles et les enseignants, pourront assister et participer à des ateliers animés par des journalistes et des professionnels des nouvelles technologies. Le but est de les sensibiliser aux contraintes de la création de l’information et de les initier aux pratiques et aux outils numériques. Partenaire de l’opération, le Club de la presse Nord – Pas de Calais animera deux ateliers.

  • Christine Ockrent : « Le prochain président américain sera rejeté par une partie de la population »

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Christine Ockrent était l’invitée du Club de la presse et du Furet du Nord lors de la dernière édition de Regards de Presse qui s’est tenue le mardi 25 octobre. La journaliste, interrogée par des étudiants de l’ESJ Lille, y présentait son livre-enquête sur les élections présidentielles américaines « Clinton / Trump L’Amérique en colère ». Selon elle, cette campagne qui « a vu surgir un monstre et un socialiste revendiqué », est exceptionnelle par sa violence : quel qu’il soit, le prochain Président américain sera rejeté par une partie de la population du pays.

  • Nicolas Forissier : « je suis devenu lanceur d’alerte car la loi m’y obligeait »

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Lors de leur venue au Club de la presse le 9 septembre, Eric et Alain Bocquet étaient accompagnés de Nicolas Forissier, ancien cadre de la banque UBS France. Il est celui qui, après avoir découvert que son employeur aidait ses clients à pratiquer l’évasion fiscale, a alerté en 2009, preuves à l’appui, l’Autorité des Marchés Financiers. Pour ce faire, la banque a mis en place une comptabilité parallèle appelée cyniquement « carnet du lait » et alimentée par des fichiers excel nommés « fichiers vaches ».

  • Pourquoi adhérer au Club de la presse ?

    , par Club de la presse Nord - Pas de Calais

    Le Club de la presse a changé sa façon de gérer les renouvellements d’adhésions qui se feront désormais à date fixe au mois de juin. Donc, si votre dernier paiement date de 2015, il est temps de renouveler votre adhésion (dont le tarif n’a pas changé).

    Pour le Club de la presse, chaque adhésion est importante pour mener à bien tous ses projets d’animation de la filière professionnelle et de sensibilisation aux médias grand public. Pour ses adhérents, le Club de la Presse a imaginé un service exclusif résumé en 12 raisons d’adhérer au Club. Pourquoi adhérer au Club de la presse Nord-Pas-de-Calais ?



 

 

 

La Vie du Club

Le Club de la presse recherche un stagiaire en communication


Le Club de la presse Nord – Pas de Calais recherche un étudiant dans le domaine de la communication pour un stage à temps plein

Missions :
- Assister le service communication du Club
- Participer à la mise à jour de l’annuaire
- Prendre part à l’organisation des conférences de presse et événements du Club (relations, presse, invitation, communiqué, dossier de presse et autre support de communication).